10:59 - July 03, 2017
Code de l'info: 3463509
Halimeh Cheikh, d’origine afghane et mère de trois enfants, Hourieh, Sakina et Komeil, mariée à un commerçant pakistanais, est venue en Iran pour former ses enfants à la mémorisation coranique.
Il faut encourager les enfants à mémoriser le Coran
« Lors d’un voyage à Machhad, nous nous sommes abonnés à la revue publiée pour les visiteurs étrangers, au mausolée de l’Imam Reza (as), et on nous a présentés au lecteur iranien Mahdi Hassani, pour les programmes de mémorisation des enfants. Les enfants communiquaient par téléphone mais ce n’était pas suffisant et il nous a présenté le centre coranique d’Estahban, une ville de la province du Fars en Iran. Aux États-Unis, les parents ne peuvent pas contrôler les allers venues de leurs enfants, nous avons donc décidé d’éduquer nos enfants de sorte qu’ils reconnaissent eux-mêmes la voie à suivre et soient capables de comparer les différentes religions », a-t-elle déclaré.

Il faut encourager les enfants à mémoriser le Coran

Hourieh qui avait passé avec succès les examens d’entrée à l’université et pour qui cette décision de venir un an en Iran était très importante, a déclaré qu’elle avait été très intéressée par le milieu de ce centre et qu’elle s’était sentie plus motivée. 

«J’ai complété mes connaissances de lecture puis j’ai commencé la mémorisation en suivant le modèle de lecture d’Abdoul basset et de Shahat Muhammad Anwar », a-t-elle dit.  

Les enfants de cette famille ont réussi en un an, à mémoriser l’intégralité du Coran et envisagent à leur retour à New York, d’organiser des classes coraniques. 

Prénom:
Email:
* Commentaire: