11:07 - July 11, 2017
Code de l'info: 3463589
La présence des pèlerins qataris est devenue un problème après le conflit entre le Qatar et l’Arabie saoudite.
Les exigences du régime saoudien et le destin des pèlerins qataris
Les groupes qataris sont cependant prêts à partir pour le pèlerinage et une réunion a été organisée pour étudier les problèmes causés par le régime saoudien à leur entrée en Arabie Saoudite, avec Seyed Ali Sultan al-Mosifari, président de l’Association qatarie chargée du Pèlerinage, et les représentants de 25 groupes de pèlerins, pour étudier les dernières évolutions et les problèmes des Qataris depuis l’instauration du blocus et la fermeture des frontières, il y a plus d’un mois.

Un des responsables des groupes de pèlerins a déclaré qu’il s’était désisté car le nombre des pèlerins n’était pas suffisant et parce que les pèlerins qui s’étaient rendus au pèlerinage pendant le mois de ramadan, avaient eu beaucoup de problèmes. 

« De nombreux pèlerins ont retiré leur passeport et préfèrent attendre l’année prochaine. La réunion avec le président de l’Association qatarie chargée du Pèlerinage est très importante car nous allons obtenir un avis officiel et peut-être une solution aux pertes des responsables des caravanes qui avaient payé les hôtels », a-t-il dit.
Les exigences du régime saoudien et le destin des pèlerins qataris

Le responsable des vols aériens a déclaré que cette réunion permettra au gouvernement de définir ses positions au sujet du Hadj et que les responsables des groupes de pèlerins étaient prêts à partir si cela était possible.

« Avant l’annonce des sanctions, les responsables des groupes ont programmé, choisi et réservé les hôtels, et ont aussi pris des mesures pour le transport des pèlerins et les frais de leur séjour, et il est nécessaire de trouver des solutions», a déclaré un responsable.   

Prénom:
Email:
* Commentaire: