11:28 - August 13, 2017
Code de l'info: 3463875
Le Guide suprême de la révolution lors d’une réunion avec les responsables de l’organisation du Pèlerinage, a déclaré que le pèlerinage était l’occasion de présenter les positions du monde de l’islam, et de créer des relations entre les musulmans.

 L’Ayatollah Seyed Mahdi Hadawi, professeur au centre islamique de Qom, a déclaré : « la sécurité des pèlerins est à la charge du pays qui dirige les lieux saints. Le pèlerinage est l’occasion de présenter les problèmes du monde de l’islam et les questions importantes qui doivent être évoquées sont celle de la mosquée d’Al Aqsa et de l’union des pays islamiques. La tragédie de Mena, qui s’est produite il y a deux ans, était directement en relation avec l’incompétence de l’Arabie saoudite qui n’a pas pu apporter les secours en temps voulu ou ouvrir à temps, les voies d’accès. Les extrémistes salafites sont très inquiets de la présence des Iraniens et de l’islam des Ahl-ul-bayt (as) au pèlerinage, ainsi que le régime sioniste et ses alliés, de la présence des membres du front de résistance qui se trouvent dans différents pays. Cependant l’Arabie saoudite est obligée en tant que gouverneur des lieux saints, d’accepter la présence des musulmans, et cette année, les Saoudiens ont été très polis avec nos représentants et nous espérons que le pèlerinage de cette année sera un très bon pèlerinage. Le comportement des pèlerins iraniens est très important ainsi que les discussions avec les autres pèlerins et les activités médiatiques. Le gouvernement saoudien chaque année, tente de minimiser la portée de la cérémonie politique et religieuse de « rejet des infidèles », mais en diffusant cette cérémonie, nous  pouvons faire entendre la voix des opprimés d’Irak, de Palestine du Yémen, du Liban et de Syrie. Nous espérons que les représentants iraniens pourront faire ce travail de la meilleure manière, cette année encore ».   
3629221     

Prénom:
Email:
* Commentaire: