8:45 - September 12, 2017
Code de l'info: 3464079
L'expert politique égyptien Oussama Addalil a estimé que le gazoduc qui doit conduire le gaz russe vers la Chine, était le secret du conflit au Myanmar et de la persécution des musulmans Rohingya.
Le Gaz, secret de la persécution des musulmans birmans
 Selon l'agence Internationale de presse coranique (IQNA) Oussama Addalil a expliqué que le conflit au Myanmar et le massacre des Rohingyas avaient pour origine, deux gazoducs qui doivent conduire le gaz russe à destination de Chine et dont une partie est située dans le nord-ouest du Myanmar  (résidence de la minorité musulmane de Rohingya).

Lors d’une interview accordée à la chaîne égyptienne Even Life, il a déclaré: "La Chine veut assurer la sécurité de ces deux gazoducs qui se trouvent dans la région habitée par les Rohingyas, ce qui est à l’origine de la persécution des musulmans de la région." 

Dans une autre partie de cette conversation, l'expert égyptien a déclaré que les problèmes sociaux et de classe étaient parmi d'autres défis auxquels font face les musulmans au Myanmar.

Jusqu'à présent, les parties russes et chinoises n’ont pas réagi à ces propos. 

Le contrat pour la construction de deux gazoducs entre la Sibérie et Chine a été signé en 2014. Ces gazoducs commencent à transporter le gaz russe vers la Chine dès 2018. Selon cet accord, le gaz russe sera exporté vers la Chine pendant 30 ans.

Prénom:
Email:
* Commentaire: