9:07 - September 12, 2017
Code de l'info: 3464081
Le Haut-Commissariat aux réfugiés estime que près de 313.000 Rohingyas se sont réfugiés au Bangladesh. Les Nations unies craignent un «nettoyage ethnique» de cette communauté musulmane qui fuit les violences en Birmanie.
L’ONU inquiète du sort de la minorité Rohingya
Le cap des 300.000 musulmans rohingyas réfugiés depuis le 25 août au Bangladesh pour fuir les violences en Birmanie a été franchi, a estimé lundi l'ONU, dénonçant un «exemple classique de nettoyage ethnique». Le flux de Rohingyas fuyant à pied, dans la boue et la pluie, semble se ralentir ces derniers jours, après un pic la semaine dernière. Le Bangladesh fait cependant face à une crise humanitaire majeure, les camps étant surpeuplés.

«On estime à 313.000 le nombre de Rohingyas arrivés au Bangladesh depuis le 25 août», a déclaré à l'AFP Joseph Tripura, porte-parole du Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR) de l'ONU. Dimanche, leur nombre était encore estimé à 294.000.

L’ONU inquiète du sort de la minorité Rohingya

Le dalaï-lama a exhorté la dirigeante birmane Aung San Suu Kyi à trouver une solution pacifique à la crise des Rohingyas. Le maître bouddhiste, admiré par la présidente birmane, témoigne de son inquiétude quant à des violences qui ont poussé cette communauté à fuir. «Je vous appelle vous et vos collègues à tendre la main à toutes les composantes de la société pour tenter de rétablir des relations amicales au sein de la population dans un esprit de paix et de réconciliation», a déclaré le leader spirituel des Tibétains dans une lettre à la dirigeante de fait du régime birman.
lefigaro
Prénom:
Email:
* Commentaire: