6:19 - October 03, 2017
Code de l'info: 3464220
A l’instar de leurs co-religionnaires, la communauté Chiite de Conakry a commémoré, dimanche, 1er Octobre 2017, l’imam Houssein, petit fils du prophète Mohamed (PSL).
Cérémonie de l'Ashoura organosée en Guinée Conakry
L’évènement a mobilisé beaucoup de fidèles musulmans (Chiites et sunnites) dans l’enceinte de la grande mosquée chiite à la Cimenterie dans la commune de Dubréka, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui a assisté à cette cérémonie religieuses
.
Plaçant l’évènement dans son contexte, Cheick Mohamed Hafiziou Diallo a mis l’accent sur la nécessité d’éviter la confusion dans la religion. « Nous ne devons tenir compte que de ce que dit le Saint Coran et le prophète Mohamed (PSL). Il peut y avoir plusieurs interprétations des uns et des autres ; mais, le Coran est unique et il ne change pas. Evitons de dire que tel est chiite, tel autre est sunnite, suivons ce que le Coran nous enseigne », a-t-il conseillé.

Loin d’être un heureux souvenir, l’imam a rappelé que cet anniversaire rappel un moment de « deuil, de pleur et de prière puisque l’imam Houssein a sacrifié sa vie pour la défense de l’islam ».

De son côté, l’iranien, Cheick Nour Mohamed a félicité les organisateurs de l’évènement avant de saluer tous les participants à la rencontre. Pour lui, les chiites de Guinée ne sont pas les seules à célébrer cette journée. « La façon dont on est assis ici, c’est de la même façon que les autres aussi sont assis dans les autres pays du monde pour faire revivre cette triste journée », a-t-il dit entre autres.

Cérémonie de l'Ashoura organosée en Guinée Conakry

Prenant la parole, Cheick Mohamed Baïlo Diallo a expliqué qui était imam Houssein et surtout la tragédie de Karbala (actuel Irak) en l’an 61 de l’hégire. Une histoire qui a beaucoup ému l’assistance et qui a fait couler des larmes…

Selon Cheick Mohamed Baïlo Diallo, la journée d’aujourd’hui qui correspond au 10 du calendrier musulman n’est pas une journée de fête comme le laisse entendre certains. « C’est une journée de deuil, de recueillement et de prière. C’est à cette date que l’un des plus fidèles compagnons du prophète Mohamed (PSL), l’imam Houssein et 73 de ses compagnons ont été assassinés à Karbala », a-t-il expliqué.

La rencontre a pris fin par des prières et bénédictions pour les participants et pour le peuple de Guinée.
guineematin
Prénom:
Email:
* Commentaire: