9:59 - December 11, 2017
Code de l'info: 3464849
Soulignant l’importance de la lutte intellectuelle et culturelle dans la période après Daesh, un responsable irakien a estimé qu’une mauvaise interprétation du Coran et des textes religieux était à l’origine des problèmes du monde musulman.

Un mauvaise interpretation du Coran à l’origine de nos problèmes

Assameh Mansour Ebrahim Sa’igh, responsable du bureau des dons islamiques du Koweït, dans un entretien avec l’Agence iranienne de presse coranique, a fait allusion à l’échec des groupes takfiristes en Irak et en Syrie, et a déclaré que la lutte idéologiques n’était pas moins importante que la lutte militaire et certains problèmes du monde de l’islam venaient d’une mauvaise interprétation du Coran.

« Les groupes takfiristes qui voulaient diviser le monde de l’islam ont heureusement échoué et il faut maintenant nous concentrer sur la cohésion pour la paix et la sécurité dans les pays islamiques », a-t-il dit.


Au sujet de la question palestinienne, il a condamné la décision des États-Unis de faire de Qods, la capitale du régime sioniste, ajoutant que seul Israël profite des divisions entre les pays islamiques.


«Tous les religieux et les orateurs ont le devoir de prêter une attention particulière à cette question et enseigner aux jeunes les prescriptions de l’islam sur la tolérance et le pacifisme de l’islam. Les différences de points de vue sont naturelles dans la présentation des règles religieuses, mais le respect des idées des autres est une exigence. La conférence annuelle sur l’union islamique organisée par la République islamique d’Iran, est une bonne occasion pour encourager er développer cette fraternité et cette entente », a-t-il dit.


La 31 ème conférence annuelle sur l’union islamique organisée à Téhéran, a rassemblé 500 religieux et intellectuels du monde de l’islam, du 5 au 7 décembre 2017.
3670904

Prénom:
Email:
* Commentaire: