9:39 - March 07, 2018
Code de l'info: 3465660
Les femmes musulmanes ont été instruites sur les bonnes pratiques de l’islam. Notamment, l’unicité de Allah (Tawhid), les règles de prière, la gestion des menstrues, le lavage mortuaire, etc. C’était tout au long de la première édition des semaines de Formation islamique de la femme musulmane (Fifem) 2018, qui se sont déroulées du 22 février au 4 mars. 

Côte d’Ivoire : Les femmes  musulmanes instruites sur les bonnes pratiques islamiques
Organisée par le bureau exécutif national de la Convention des femmes musulmanes sunnites en Côte d'Ivoire (Cfemsci), la Fifem 2018 a refermé ses portes, dimanche 4 mars, à travers une conférence publique, tenue à l’Université Nangui Abrogoua. Avec pour thème : « La préservation du Tawhid », animé par Moualimat Mamy Sacko venue du Mali. 

Selon la présidente de la Cfemsci, Bamba Awa Seny, la conférencière a entretenu les femmes musulmanes qui ont répondu massivement présent à l’invitation, sur le « Tawhid qui est la base de l’islam ». 

« Elle a souligné à l’endroit des femmes que le Tawhid est l’unicité de Allah. C'est-à-dire, Allah est unique et pas d’associé… », a indiqué Bamba Awa seny. Lançant un message personnel à l’endroit des femmes musulmanes, elle les a demandés, de chercher à connaître l’islam en profondeur, pour être de dignes fidèles. 

La présidente de la Cfemsci a surtout précisé que le hoix de ce thème a été motivé de par un constat général des femmes, qui pratiquent l’islam avec beaucoup de défauts et d’ignorance. 

« Il fallait donc informer, sensibiliser, éduquer ces femmes à la bonne pratique de l’islam, afin de combler ces insuffisances… », a-t-elle relevé. Elle a enfin réaffirmé le crédo de la Cfemsci, qui est de faire « sa priorité, la formation de la femme musulmane ». Ainsi que sa devise : «Adorer Allah, le Dieu unique et se conformer à la sunna du prophète Muhammad (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) ». 

Signalons que cette cérémonie de clôture de la première édition de la Fifem a été rehaussée de la présence du raïs de l’Association des musulmans sunnites de Côte d’Ivoire (Amsci), Dr Fadiga Moussa. Qui a exhorté les femmes à s’approprier ce qu’elles ont appris et à le diffuser autour d’eux, pour le bien-être de la pratique islamique.
alwihdainfo

Prénom:
Email:
* Commentaire: