8:52 - June 05, 2018
Code de l'info: 3466396
Des millions d'Iraniens et d'admirateurs internationaux ont célébré lundi 29e anniversaire du départ du vénéré fondateur de la République islamique d'Iran, Imam Khomeini (RA).

Une cérémonie spéciale de deuil a eu lieu au mausolée de l'Imam Khomeini dans le sud de Téhéran, avec la présentation d'un discours du leader de la révolution islamique, l'ayatollah Seyyed Ali Khamenei.

Plus de 300 correspondants étrangers ont couvert l'événement.

L'imam Khomeiny est décédé à l'âge de 86 ans dans la nuit du 3 juin 1989.

Considéré comme l'une des figures les plus influentes de l'histoire moderne, il a mené des manifestations populaires contre l'ancien régime Pahlavi, qui était un allié clé des États-Unis.

L'imam Khomeiny a passé de nombreuses années en exil en Irak, en Turquie et en France, d'où il a dirigé un mouvement populaire en plein essor qui a finalement mis fin aux millénaires de la domination monarchique en Iran en février 1979.

Lors de cette cérémonie, l'ayatollah Khamenei a indiqué : "Le rêve de l'Occident  ne se réalisera pas, et la nation et le gouvernement iraniens ne toléreront pas d'être soumis à des sanctions, alors qu'ils sont limités dans le domaine nucléaire.

D’après l'Ayatollah Khamenei, l’ennemi sait qu’au moindre élan aventuriste, la RII réagirait encore plus puissamment.D’après l'Ayatollah Khamenei, l’ennemi sait qu’au moindre élan aventuriste, la RII réagirait encore plus puissamment.


Il a mis en garde ceux qui cherchent à imposer à l'Iran une version défectueuse de l’accord nucléaire (Plan global d’action conjoint, PGAC), pour éviter une guerre. Ce discours ne marche que dans l’intérêt de l’ennemi, a estimé le Leader avant d’ajouter que « l’État et la nation iraniens ne supportent pas d’être à la fois en "détention nucléaire" et victimes des sanctions ».


« L’Organisation de l’énergie atomique d'Iran a le devoir dès demain de relancer l’enrichissement à la hauteur de 190.000 UTS et ce, pour le moment, dans le cadre de l’accord nucléaire. Le président a lui-même ordonné les préparatifs », a ajouté le Leader de la Révolution islamique.


« Le plan de l’ennemi consiste aujourd’hui à exercer des pressions sur les trois plans économique, spirituel et pratique. Les pressions visent à empêcher les pays de coopérer avec nous dans le domaine de l’économie et du commerce et à nous imposer des diktats. Les déclarations de certains États européens montrent qu’ils s’attendent à ce que l’Iran abandonne à la fois ses activités nucléaires et accepte les sanctions. Ce sont des rêves qui ne verront jamais le jour », a affirmé le Leader.


L’Ayatollah Khamenei a indiqué que la production de différents types de missiles contribuait à la sécurité du pays. Il s’est enorgueilli des capacités de la jeune génération iranienne qui par ses efforts et son savoir-faire, a fait du pays la première puissance balistique de la région.


Il a fait aussi allusion à la Journée mondiale de Qods qui est célébrée chaque année le dernier vendredi du mois de Ramadan et qui est marquée par des manifestations d’envergure en Iran et dans plusieurs autres pays du monde.


« Le monde entier sera témoin cette année de la présence massive du peuple à la marche de la Journée mondiale de Qods », a affirmé le Leader de la Révolution islamique, et d’ajouter que Grâce à Dieu et malgré la chaleur de la saison, la marche de la Journée de Qods sera organisée grandiosement et avec une plus grande ferveur.

Prénom:
Email:
* Commentaire: