8:15 - July 11, 2018
Code de l'info: 3466699
La marine israélienne a stoppé la Flottille de la liberté II, qui faisait route vers Chypre, et a arrêté ses passagers.

Les militants escortent un bateau de la Flottille de la liberté II, qui transporte des étudiants palestiniens et d’autres personnes le 10 juillet 2018. ©AFP
Raed Abou Dayer, coordinateur du Comité national pour briser le blocus de Gaza, a annoncé que la Flottille de la liberté II, qui faisait route vers Chypre, avait été stoppée et que ses passagers avaient été arrêtés.


« Les forces de la marine israélienne ont stoppé la Flottille de la liberté II après qu’elle eut parcouru 7 milles nautiques », a rapporté Russia Today citant Abou Dayer.


Un bateau palestinien a pris la mer ce mardi 10 juillet depuis le port de pêcheurs de Gaza en direction d’un port de Chypre, afin de dénoncer le sévère blocus israélien qui étouffe cette région depuis plus de dix ans, a constaté un journaliste de l’AFP.


Selon le rapport du site d’information palestinien SAMA, ce bateau transportait des blessés et des malades auquel le régime israélien ne permet pas d’aller à l’étranger pour recevoir des soins.


Aujourd’hui, des centaines de Gazaouis sont venus saluer le départ du bateau qui transportait 9 passagers, dont 4 Palestiniens blessés par des soldats israéliens et des étudiants.


Le premier bateau de la Flottille de la liberté est arrivé à 10 kilomètres des côtes de Gaza avant d’être encerclé par 4 navires de guerre israéliens qui l’ont obligé à retourner aux côtes d’Ashdod, dans le nord de la bande de Gaza, où son capitaine a été arrêté.


Gaza est soumis à un blocus terrestre, maritime et aérien depuis 11 ans. La situation humanitaire dans cette région est déplorable. Depuis le 30 mars dernier, les Palestiniens organisent chaque vendredi des manifestations pour dénoncer ce blocus. Jusqu’à présent, ces manifestations se sont soldées par la mort en martyrs de 135 Palestiniens, tandis que plus de 15 500 d’autres étaient blessés.

presstv

Prénom:
Email:
* Commentaire: