9:30 - November 03, 2018
Code de l'info: 3467742
Les Palestiniens considèrent comme « illégale » la démarche du président brésilien Bolsonaro de transférer vers la ville sainte l'ambassade de son pays.

Après les États-Unis, poussés par Donald Trump, voilà que le Brésil s'apprête lui aussi à transférer son ambassade vers Jérusalem depuis Tel-Aviv. La décision a été prise par le tout nouveau président brésilien Jair Bolsonaro, non sans soulever un vent de critiques. Les Palestiniens sont particulièrement en colère et qualifient la démarche du Brésilien d'« illégale ». « C'est une mesure provocatrice, qui est illégale vis-à-vis du droit international et ne fait que déstabiliser la région », a ainsi déclaré à l'Agence France-Presse Hanane Achraoui, une haute responsable de la centrale palestinienne (OLP).

La question de l'emplacement des ambassades en Israël est particulièrement sensible. L'État hébreu considère toute la ville de Jérusalem comme sa capitale, alors que les Palestiniens aspirent à faire de Jérusalem-Est la capitale de leur futur État. Israël occupe Jérusalem-Est depuis la guerre de 1967 et a par la suite procédé à son annexion, jamais reconnue par la communauté internationale. Pour la communauté internationale, le statut de la ville sainte doit être négocié par les deux parties et les ambassades ne doivent pas s'y installer tant qu'un accord n'a pas été trouvé. Mais le président américain Donald Trump a rompu en décembre 2017 avec des décennies de diplomatie américaine en reconnaissant Jérusalem comme la capitale d'Israël. Le président palestinien Mahmoud Abbas a depuis coupé les ponts avec l'administration Trump.

L'ambassade des États-Unis a été transférée de Tel-Aviv à Jérusalem le 14 mai, avant que le Guatemala et le Paraguay n'annoncent vouloir emboîter le pas à Washington. Asuncion a depuis fait marche arrière en annonçant le retour de son ambassade à Tel-Aviv. « C'est vraiment dommage que le Brésil ait rejoint cette alliance négative contre le droit international », a déploré Hanane Achraoui. Le président Bolsonaro avait écrit jeudi sur Twitter : « Comme nous l'avons déjà annoncé lors de la campagne, nous avons l'intention de transférer l'ambassade du Brésil de Tel-Aviv à Jérusalem. Israël est un État souverain et nous devons respecter cela pleinement. » Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a salué le même jour une décision « historique » du président élu du Brésil.

lepoint

Prénom:
Email:
* Commentaire: