11:11 - September 04, 2019
Code de l'info: 3470511
Microsoft participerait à l’apartheid que subit actuellement le peuple palestinien. En effet la firme américaine a dépensé des millions de dollars dans la startup israélienne AnyVision, une compagnie spécialisée dans la reconnaissance faciale, dirigée par un ancien employé du Mossad et de l’armée israélienne.
Dans le cadre d’un vaste programme de modernisation des points de passage en Judée et en Samarie [Cisjordanie] par l’ajout de technologies, 27 points de passage biométriques ont été établis et de nouveaux postes d’identification et d’inspection ont été ajoutés. La procédure d’inspection aux frontières est devenue plus efficace et beaucoup plus rapide.
 
Pourtant Microsoft avait promis de se conformer aux six principes éthiques de son propre guide en la matière, « les principes de Microsoft en matière de reconnaissance faciale » dont celui-ci :
 
Nous ne déploierons pas notre technologie en matière de reconnaissance faciale dans des situations où nous pensons que les sauvegardes en matière de protection des libertés démocratiques et de droits de l’Homme, sont inappropriées.
 
Libertés démocratiques ? Droits de l’Homme ? Cela n’existe pas dans le régime d’apartheid que les israéliens imposent aux Palestiniens. La surveillance constante d’un peuple pris en otage ne peut en aucun cas être « éthique ».
 
Microsoft se moque éperdument des Palestiniens et bafouent leurs droits consciemment et dans un but lucratif en posant 31 millions de dollars dans la startup israélienne, leur permettant d’avoir un outil militaire de surveillance des Palestiniens 24/24 7/7.
 
L’association Jewish Voice for Peace appelle à signer une pétition contre cette surveillance secrète et qui n’a rien d’éthique.
alnas
Prénom:
Email:
* Commentaire: