10:17 - October 08, 2018
Code de l'info: 3467521
Pablito Baybado Junior, professeur de théologie à l’université catholique Saint Thomas de Manille aux Philippines, université dépendant du Vatican dont le directeur est désigné par le Pape, travaille aussi au sein de l’association (Religions for Peace Asia) qui réunit 25 pays asiatiques, et est responsable de l’association (FABC) chargée de former les évêques catholiques. 

Pablito Baybado Junior qui est venu en Iran pour étudier la place du chiisme dans les religions et les écoles, a déclaré : « Le pape avait fait en 2006, un discours qui a créé beaucoup de malentendus. Les services culturels à l’époque, ont organisé une réunion avec les intellectuels philippins et iraniens, et c’est à cette occasion que j’ai commencé ma collaboration avec les services culturels iraniens. Chaque année, à l’occasion de l’anniversaire de la victoire de la révolution, nous organisons une conférence et des réunions de dialogue interreligieux.» 


« Les médias, a-t-il souligné, sont à l’origine d’une vision négative sur l’Iran, car les gens ne sont pas informés et des préjugés existent. J’ai été impressionné par le rôle de la raison dans l’école chiite. J’ai étudié des livres sur le chiisme et le Coran, et je pense que les divergences entre chrétiens et musulmans, viennent d’un manque de connaissance mutuelle. Une autre activité des services culturels iraniens est la présentation de la culture et de l’art islamiques et iraniens. Les services culturels iraniens ont de bonnes relations avec le responsable de l’association des prêtres des Philippines, et ont offert deux tableaux de calligraphie de versets coraniques sur Marie (as), au cardinal de Manille et au responsable de cette association.»


Le professeur de théologie à l’université catholique Saint Thomas a ajouté : «Les responsables religieux qui sont exclus des activités politiques aux Philippines, essayent d’exercer une influence sur le gouvernement. À mon avis le rôle des religieux en Iran, est très différent. En Iran, partout la religion joue un rôle et n’est pas limitée aux mosquées. À mon avis, ce lien entre la religion et la vie sociale, est très important ».  
3752425   

Prénom:
Email:
* Commentaire: